Actualités

Fans d’herbe

Agence de l'eauL’agence de l’Eau Seine Normandie souhaite s’adresser aux professionnels qui ont la possibilité d’être acteurs de la qualité de l’eau… comme de sa détérioration … Le monde de l’agriculture fait partie de ces acteurs.

Il existe plusieurs manières de diminuer l’impact de l’agriculture sur les cours d’eau et les nappes phréatiques, parmi lesquelles la réduction de l’érosion et la baisse de la contamination de l’eau. Le recours à l’herbe est une des bonnes pratiques qui peuvent réduire l’impact négatif de l’agriculture sur la qualité de l’eau.

Considérant que nombre de produits d’Appellation d’Origine font officiellement – c’est écrit noir sur blanc dans leur cahier des charges – la part belle à l’herbe, l’agence de l’Eau Seine Normandie a profité des Rencontres de Cambremer pour s’adresser aux agriculteurs, mettant en lumière la qualité des produits dont le mode de production s’appuie largement sur l’herbe, soulignant la plus-value distinctive des pratiques herbagères.

Nous vous proposons de découvrir le témoignage de ces « Fans d’herbe » :

 

 

 

Guillaume Gomez, Lauréat du prix A.O.C 2018

Guillaume Gomez reçoit le prix A.O.C. « Ambassadeur Ovationné à Cambremer »

Mettre en avant les produits du terroir, je n’envisage pas mon travail autrement
Guillaume Gomez, 39 ans, Chef des cuisines du Palais de l’Élysée.

C’est pour son engagement en faveur des produits d’appellation, qu’il sélectionne et prépare pour la table du Palais de l’Élysée et qu’il propose avec fierté aux politiques et diplomates du monde entier, que Guillaume Gomez a reçu ce mercredi 18 avril, le prix A.O.C. « Ambassadeur Ovationné à Cambremer « , un prix remis par François Aubey, Président de la Communauté d’Agglomération Lisieux – Normandie, Annick Sevestre, Maire de Cambremer et Xavier Charles, Conseiller Départemental du Calvados.

Créé en 2016 par les organisateurs des Rencontres de Cambremer – le festival des AOC et AOP en Normandie – ce prix récompense une personnalité qui, dans l’année écoulée, par son action ou son engagement, a contribué à une belle mise en valeur de produits sous appellation d’origine.

A la tête d’une brigade de plus de 20 personnes, une expérience de 21 ans dans les cuisines de l’Élysée, 4è chef à ce poste depuis le Général de Gaulle, Guillaume Gomez, 39 ans, est porteur d’une certaine idée de la gastronomie française, prestigieuse, authentique et qui puise son inspiration dans la richesse de nos terroirs.

Et c’est avec humilité et sincérité qu’il a accueilli le prix A.O.C. : « Ça me touche, parce que mettre en avant tous les terroirs de notre pays me tient à cœur ».

Guillaume Gomez en quelques dates. 1997 Rejoint les cuisines du Palais de l’Élysée – 2004 Meilleur Ouvrier de France, catégorie cuisine. Plus jeune lauréat de l’histoire. – 2013 Devient chef des cuisines de la Présidence de la République – Ambassadeur des Nations Unies « Indications Géographiques ». 1er chef au monde à accéder à cette nomination. – 2014 Devient le co-président d’Euro-Toques France – 2015 Reçoit un Bocuse d’Or « honoris causa » de la part de Paul Bocuse en reconnaissance des actions menées pour le rayonnement de la gastronomie française à travers le monde – 2018 Médaille d’Académicien de l’Académie Nationale de Cuisine – 2018 Prix A.O.C. « Ambassadeur Ovationné à Cambremer »

 

Vers une grande AOP « Camembert de Normandie »

Camembert de Normandie : vers une fin du « fabriqué en » pour une grande AOP « Camembert de Normandie »
« La situation va enfin être conforme au droit »

Tels sont les mots de Patrick Mercier, Président de l’ODG Camembert de Normandie, à l’issue de l’accord trouvé mercredi 21 février entre les fabricants de camemberts « fabriqués en Normandie » et ceux de l’AOP « Camembert de Normandie ».

Cet accord marque en effet la fin de l’usage abusif du mot Normandie. « Nous allons créer une grande appellation d’origine Camembert de Normandie, avec deux niveaux, comme on en connait dans le vin, avec les appellations de base et les grands crus. L’actuel « camembert fabriqué en Normandie » va entrer dans l’appellation « Camembert de Normandie ». Il va donc devoir se soumettre à des règles et aux fondamentaux d’une appellation d’origine : une production réalisée totalement – du lait au produit fini – dans l’aire d’appellation, en Normandie, le respect d’un cahier des charges et des conditions de production. Le tout étant transparent, suivi et contrôlé par un organisme indépendant. » … Un nouveau niveau pour l’AOP qui va, certes, accepter la pasteurisation mais va aussi imposer la normandisation du troupeau, l’obligation du pâturage, l’interdiction des OGM et les contrôles.

Et l’existant va également monter en gamme.

L’actuel camembert AOP – qui sera bientôt identifié comme « véritable camembert de Normandie » AOP – toujours au lait cru – va de son côté réouvrir son cahier des charges. « C’est le produit qui vise l’excellence et l’expression optimale du lien au terroir : avec une part encore accrue des vaches normandes dans les troupeaux (passant d’une vache sur deux à deux sur trois), un renforcement du pâturage et des mesures favorables à la biodiversité (haies bocagères). »

Un combat de plus de dix ans s’achèverait donc avec une mieux value pour les producteurs de lait. « Globalement, le consommateur va y gagner en qualité, quant aux producteurs, de 500 élevages, ce sont plus de 1.500 qui seront demain concernés, soit près du quart de la production de lait en Normandie. Il y en a marre de voir des éleveurs mourir sur cette fameuse terre du lait qu’est la Normandie ! Avec cette grande AOP, tout le monde va progresser et vivre mieux. La Normandie se réveille autour de ses valeurs et construit à nouveau. »

Gouvernance, communication afin que le consommateur puisse s’y retrouver … Définition et orchestration de la nouvelle AOP
… Un travail d’au moins trois ans débute aujourd’hui avant la signature du décret.

Fromages AOP de Normandie : création d’étiquette

Imaginez l’étiquette et gagnez 1000 euros !

Initié l’année dernière, L’association de gestion des ODG (Organisme de Défense et de Gestion) laitiers normands renouvelle son concours de création d’étiquette ! Un étiquette générique (c’est-à-dire sans marque commerciale) qui sera apposée sur les boîtes des fromages utilisées dans le cadre de la promotion collective lors de salons, présentations à la presse,…). La diffusion est estimée à 5 000 exemplaires.

La dotation est belle ! En plus d’être valorisé dans le dossier de presse et présenté dans le cadre des rencontres de Cambremer (festival des AOC/AOP en Normandie), le 29 Avril 2017… 1.000 € sont à remporter !

 

Étiquette gagnante 2017 !

Thématique de cette année : «La Route des Fromages AOP de Normandie »

etiquette gagnante concours AOP normandie 2017

Déclinaison de l’étiquette : Pont-l’Évêque, Neufchâtel, Camembert de Normandie et Livarot.

 

L’étiquette gagnante de 2016 :

etiquette gagnante 2016


Plus d’informations sur le concours :

http://www.fromage-normandie.com/fr/actualites/divers/concours-pour-creation-une-etiquette-collective-vache-normande-mise-honneur,188.html

PAS DE FESTIVAL SANS CONCERT !

En 2018, Les Rencontres de Cambremer renouvellent leur partenariat avec le Cargö !
… et accueillent Ouzin et Fady Melo !

En effet, la salle des musiques actuelles de Caen, celle-là même qui sélectionne et accompagne des artistes ou groupes locaux, « qui ont le potentiel de développement le plus évident » dans le cadre du « Tremplin AÖC ».

Les organisateurs avaient vu juste. Rakia et Johan Oarsman en 2016 puis Fake et Shake the Ronin l’an dernier ont fait salle comble !
Partenariat renouvelé cette année avec le concert de Ouzin et Fady Melo, précédé en première partie, du groupe originaire de Lisieux : Les Ratures

À écouter… sans modération, le samedi 5 mai à 17h30 dans le foyer familial de Cambremer !
Invitations à retirer sur place le jour J, à partir de 10h, sur les points info.
Nombre de places limité.

Colin Field – Lauréat
du prix A.O.C 2017

Colin Field – prix A.O.C, « Ambassadeur Ovationné à Cambremer ».

Le chef barman du Ritz Paris – reçoit le prix A.O.C, des mains de Xavier Charles et François Morel.

Les fervents défenseurs des produits sous appellation d’origine ont leur Trophée : le prix A.O.C, « Ambassadeur Ovationné à Cambremer ». Créé en 2016 par les organisateurs des Rencontres de Cambremer – le festival des AOC et AOP – ce prix récompense une personnalité qui, dans l’année écoulée, par son action ou son engagement, a contribué à une belle mise en valeur de produits sous appellation d’origine.

En 2016, le premier prix A.O.C avait été décerné à François Morel, pour sa chronique désopilante « L’ivresse du Pont l’Évêque » diffusée un vendredi matin sur France Inter. Ce dimanche 8 janvier, c’est Colin Field, le chef barman du Ritz Paris, qui s’est vu accrocher la distinction au revers de sa veste ! Colin Field… Un grand amateur des Calvados, a rang de maître dans l’univers de la mixologie. Il est le créateur du Serendipity : un cocktail de légende, concocté à base de Calvados. Le best-seller du bar Hemingway au Ritz !

Ces quatre dernières années, alors que le Ritz était en travaux, Colin Field a fait le tour du monde – toujours accompagné de son Serendipity – effectuant des shows de démonstration à Tokyo, Kyoto, Waikiki, Rio, Mexico city, Chicago Houston, Miami, Singapore, Hong Kong, Beijing, Shanghai, Londres, Montreux, New York, Moscou, St Petersburg, Nouvelle Zélande, Tennessee, Bombay… Et même dans l’Orient Express et dans l’A380, dans les classes business ou affaires d’Air France, à 32.000 pieds d’altitude !
Voilà qui méritait grandement le prix A.O.C !

prix aoc 2017
(1) De gauche à droite : Bruno Lefevre, Président de l’ODG Pont-l’Evêque, Xavier de Saint-Pol, Président de la Comission Promotion de l’IDAC, François Morel, Colin Field et Xavier Charles, Président de la Communauté de Communes de Cambremer et Conseiller départemental du Calvados.
(2) Le prix A.O.C. : une broche représentant un pommier chargé de fruits, le corbeau, le renard et un fromage… à n’en pas douter un Camembert de Normandie AOP !


Profitant de la venue de François Morel pour trois représentations de son spectacle « La vie » (titre provisoire) et de la présentation du film « L’Élan » dont il est l’un des comédiens, les organisateurs des Rencontres de Cambremer avaient en effet imaginé une passation du prix entre le lauréat 2016 et celui de 2017. La cérémonie s’est déroulée au cinéma LUX de Caen. Dans la foulée de la projection de la comédie à l’humour déjanté d’Etienne Labroue : la salle était comble et le ton jovial. C’est donc dans cette ambiance très bon enfant que Xavier Charles, Président de la Communauté de Communes de Cambremer a salué l’engagement international de Colin Field à l’égard des Calvados et lui a remis l’insigne. …François Morel jouant son rôle d’ambassadeur jusqu’au bout a entonné un vibrant ‘J’irai revoir ma Normandie’… accompagné de musiciens et choristes, qui ponctuaient la chanson de « pom, pom, pom », à moins qu’il ne s’agisse en fait de « pommes, pommes, pommes » plus appropriées !

Le chef barman et le comédien ont convenu de se retrouver au bar Hemingway pour partager un Serendipity bien frais !


 

Cocktail le SerendipityLe Serendipity

Cocktail créé par Colin Field, Chef Barman du Ritz Paris

Recette :

  • 2 cl de Calvados
  • 3 cl de jus de pomme
  • 5 cl de Champagne
  • 2 branches de menthe fraîche

Les ateliers de l’info

A chaque heure, son Atelier de l’Info !
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les AOC/AOP
Les visiteurs sont invités à poser leurs questions sur les Appellations d’Origine… Des questions portant notamment sur le contenu et le sens des appellations d’origine, la différence entre appellation d’origine et produits locaux, la dimension respect de l’environnement des appellations d’origine etc…

Venez vous exprimer, venez poser vos questions, venez échanger !

(suite…)