Témoignages

Jean-Louis Piton

Président de L'INAO "Bravo à cette région d’avoir voulu faire ici une vitrine de ce que sont l’ensemble des savoirs faire des AOC et AOP à travers la rencontre des consommateurs du grand public pour expliquer ce que nous sommes dans la diversité."

Julien Lassalle

Producteur d'Ossau-Iraty "Vous vous tapez 800 km, c’est incontestablement la reconnaissance des consommateurs, et celle-là on la recherche et d’aller rencontrer les consommateurs avertis et qui recherchent ce que l’on fait c’est vraiment réconfortant et valorisant. Et, deux jours comme ça, ça vous ressource, ça vous redonne la pêche, après vous êtes reboosté. C’est essentiellement ça que l’on vient chercher."

Jean-Luc Pignol

Président de la section Calvados de l'IDAC "Aujourd’hui, il est important pour nous, interprofessions, de participer à ces festivals pour mettre en avant l’ensemble des appellations contrôlées. Parce que, aujourd’hui, c’est un signe de qualité, mais aussi une partie de notre patrimoine, une partie de notre histoire que l’on doit défendre tous les jours."

Nina Sundqvist

Directrice générale du Matmerk (Norvège) "C’est quelque chose de fantastique, parce que tous les Norvégiens voient la France comme un centre de culture, d’alimentation, avec la cuisine et la gastronomie. Alors quand les Français découvrent quelque chose que les Norvégiens ne connaissent pas c’est fantastique. Je pense que c’est un festival fantastique parce que tout le monde y est intéressé par l’alimentation de qualité. C’est vraiment formidable pour nous, en Norvège il n’y a pas de festival comme ça."

Marie-Paule Meunier

Responsable communication de la volaille de Bresse "C’est le seul festival qui soit, pour de vrai, un festival dédié aux AOC et aux AOP…" "Le coté très pro de cette manifestation avec ces conférences, avec ces cours de cuisine et puis on retrouve les représentants qui sont très importants pour nous : on a vu le président de l’INAO."

Éléonore Sauvageot

Responsable communication pour le Syndicat Bœuf de Charolles "Des producteurs qui ont à cœur de protéger leurs savoir-faire, leurs territoires et leurs terroirs. Et de les faire connaitre, car ce sont des productions durables, qu’ils répondent aujourd’hui aux attentes des consommateurs."

Céline

Blogueuse www.je-papote.com "C’est super intéressant car on voit qu’entre les différents pays on a les mêmes problématiques : on recherche à faire de la qualité donc si un pays peut apporter quelque chose à l’autre c’est super intéressant. Il y a forcément des échanges et des choses qui en ressortent."

Jean-Charles Arnaud

Ex-Président de l’INAO "Les Rencontres de Cambremer servent l’origine bien au-delà du territoire normand. C’est bien comme cela que l’événement est perçu à l’extérieur. Je l’ai vu avec le Directeur de l’INAO qui, lors de sa première venue à Cambremer en 2013, en est revenu très surpris, de façon positive. Le Président du Comté également, qui a, entre autres, apprécié ces contacts avec les représentants japonais. Je pense que l’on manque d’actions de ce type en France."

Dominique Hutin

Journaliste à France Inter « On va déguster » "Les contours de la société -fut-elle gourmande- se dessinent et s’inventent au quotidien, par petites touches. En évolutions plus qu’en révolution. Aussi, penchés au bord de l’assiette et du verre, nous, producteurs, restaurateurs, consommateurs et prescripteurs, sommes-nous perpétuellement en formation continue. Prendre le pouls du présent, tendre des passerelles vers « l’ailleurs » et imaginer l’avenir, voilà le souffle qui porte chacune des éditions du Festival de Cambremer."

Eric Roux

Journaliste, créateur et animateur de l’observatoire des cuisines populaires "J’ai l’impression que Cambremer, c’est une vraie fête populaire qui draine des gens de tous horizons et qui réussit le grand écart de proposer un marché de produits et de mettre à disposition de chacun le savoir, la connaissance. La vraie démocratie, c’est cela : le partage du savoir… pour que chacun puisse choisir en parfaite connaissance."